Prev img 29667-canat-de-chizy-edith-sunrise Next img
search

Écouter

un extrait

  • 29667-canat-de-chizy-edith-sunrise
  • Sunrise
  • Sunrise
  • Sunrise

Sunrise

34,14 $
Quantité

Résumé

10/03/2022 - Nancy Opéra - Annelien Van Wauwe (clarinette), Orchestre de l'Opéra National de Lorraine, Marta Gardolinska (direction)

Les mondes sensibles d'Edith Canat de Chizy

Sa création "Sunrise" sera donnée jeudi aux Arlucs par l'Orchestre national de Cannes. Le public est invité à rencontrer cette personnalité emblématique de la vie musicale française ce mercredi.
Dans le cadre de sa série "le Bel Aujourd'hui", l'Orchestre National de Cannes propose de découvrir, jeudi 17 novembre à 19h15, une création d'Edith Canat de Chizy, qui a été en 2005 la première femme compositeur à être reçue à l'Académie des Beaux-Arts au sein de l'institut de France. L'oeuvre pour clarinette et orchestra s‘intitule Sunrise (voir ci-contre). Le public est invité à faire mieux connaissance avec cette personnalité essentielle de la vie musicale française contemporaine au cours d'une rencontre qui aura lieu demain à 18h 30 aux Arlucs en sa présence. Interview.

Comment êtes-vous venue à la musique et à la composition ?
J'ai baigné depuis mon plus jeune âge dans la musique avec des parents qui m'ont emmenée très tôt à des concerts et une tante violoniste qui a été mon premier professeur. Pour autant, mon père ne souhaitait pas que j'en fasse ma profession. J'ai eu la volonté de relever ce défi en entrant au conservatoire. Peu à peu s'est forgé en moi le goût de l'écriture et, après des études d'art, d'archéologie et de philosophie, je me suis définitivement orientée vers la musique et la composition.

Comment consevez-vous le processus créatif ?
L'expression musicale est ma priorité. La musique est l'un des arts privilégiés qui permettent d'aller très loin dans l'expression des sentiments, des émotions et de tout ce qui participe à l'imaginaire. Chaque fois que je commence une oeuvre, c'est un monde inconnu qui s'ouvre à moi. C’est ce sentiment d‘infini dont j'ouvre la porte qui me stimule dans ma volonté créative et cette soif de découverte me guide dans cette démarche. Mes impressions visuelles et sensitives viennent nourrir ce processus.

Quels sont les moteurs de votre inspiration ?
La notion de trajectoire est importante pour moi. C'est certainement ce qui fait que ma musique n'est jamais statique et est toujours en mouvement. C'est aussi ce qui m'offre la liberté et l'indépendance dont j'ai besoin pour créer.

Comment travaillez-vous ?
Je procède d'une manière assez formelle en établissant une construction. Je tiens cela de ma formation universitaire. Je travaille assez vile. Il y a une contradiction entre I'idée fugitive que j'ai besoin de noter très vite pour la fixer et le temps long qui est nécessaire pour I'écriture. Le fait d'écrire rapidement m'aide à résoudre cette contradiction. J'aime saisir l'instant à la manière d’un peintre. La notion de timbre est aussi très importante pour moi. En tant que violoniste je suis sensible a cette extraordinaire palette de timbres que m'offrent les cordes et que je transpose dans ma musique. J'aime cette exaltation des résonances harmoniques si bien traduite par la notion d'irisation de la lumière. Je crois aussi beaucoup à la transversalité entre les différentes formes de création artistique.

Propos recueillis par Philippe Depetris
Nice-matin, 15 novembre 2022

Commande d'orchestres
Cette oeuvre écrite cette année pour clarinette et orchestre sera dirigée par Karel Deseure avec, en soliste, la clarinettiste belge Annelien Van Wauwe. Il s'agit d'une commande de l'Orchestre national de Cannes et de l'0rchestre national de l'opéra de Lorraine. "Le titre de cette pièce et son sujet ont été choisis en référence à la pièce de Lili Boulanger D'un matin de printemps. L'écriture s'organise ici suivant une trajectoire, celle du soleil levant, de l'immobile à la mouvance, de l'ombre à Ia lumière, de la clarinette quasi-soliste à son immersion progressive dons l'orchestre. La musique est jalonnée d'ostinatos, de Ia percussion et des bois, dont la présence annonce dès le début de I'oeuvre son accomplissement final dans un grand crescendo résonnant. Cette pièce est nourrie du spectacle quasi journalier de ce sunrise contemplé de mes fenètres donnant sur l'océan", indique Edith Canat de Chizy, dont un livre d'entretiens avec Michele Tosi qui présentera le concert vient de paraître.

Nice-matin, 15 novembre 2022

2(1picc).2.2.2 / 2.2.2.1 / 2perc / hp / 10.8.6.4.2


Sunrise

34,14 $
Quantité

Livraison rapide

Satisfait ou remboursé

Paiement sécurisé

Savoir-faire français


Une question ? 01 56 68 86 65


Détails

Référence
29667
ISBN/ISMN
9790230996679
Instruments
Clarinette et orchestre
Editions
Lemoine
Nombre de pages
37
Support
Partition
Genre
Contemporain
Commanditaire
Commande de l'Orchestre de l'Opéra National de Lorraine et de l'Orchestre de Cannes
Durée
10'
Barème
X
Date de sortie
22/02/2022
Dimensions
29 x 42 cm

Les avis de nos clients