Prev img 29089-verschaeve-michel-airs-operas-baroques Next img
search
  • 29089-verschaeve-michel-airs-operas-baroques
  • Airs d'opéras baroques
  • Airs d'opéras baroques
  • Airs d'opéras baroques

Airs d'opéras baroques

Écouter

un extrait

27,94 $
Quantité

Comme à notre habitude, nous profitons d'une large distribution éditoriale pour mettre à la fois au programme de ce recueil des airs très connus de Lully, Rameau ou Charpentier, mais aussi révéler les talents de Boismortier, Mondonville, Collasse, etc. grâce à des compositions tout à fait remarquables et bien entendu à découvrir.
Un problème concernant le maintien de la tonalité originale s'est tout de suite posé. En effet, le diapason étant plus bas à l'époque d'un demi, voire d'un ton, devait-on garder la tonalité d'origine ?
Nous avons pris la décision de jouer la carte de la sécurité vocale et ainsi dans bon nombre de cas de transposer les airs lorsque ceux-ci sont trop tendus pour le diapason d'aujourd'hui (ce recueil étant avant tout destiné à un public le plus large possible).
Notons pour anecdote que l'air de Titon (et l'Aurore) de Mondonville n'a pas eu besoin d'être abaissé. En effet, le chanteur vedette de l'époque - Jélyotte -était en fin de carrière et ne possédait plus les superbes aigus* qu'il déployait auparavant dans les oeuvres de Rameau (Dardanus ou Platée).
Nous recommandons vivement aux interprètes avant de chanter, de déclamer le texte, dans les oeuvres du XVIIe siècle et les récitatifs des airs du XVIIIe afin de dégraisser la voix de l'emprise du son.
Le texte (et sa parfaite compréhension) est essentiel, il fait partie intégrante de la composition elle-même voulue par le compositeur.

Dr. Michel Verschaeve


* Avis très important :
- La voix de Haute-Contre à la Française est en fait une voix de Ténor léger qui mixe ses aigus et qui dans cette tessiture n'utilise absolument pas à l'époque son registre de poitrine. Le premier contre-ut (français) de poitrine sera "poussé" en 1831 par le grand ténor romantique Gilbert-Louis Duprez dans Guillaume Tell de Rossini...
- Nous avons respecté l'orthographe et la ponctuation originales des manuscrits et éditeurs de l'époque.

BOISMORTIER Bodin de : Daphnis et Chloé (Air de Daphnis) - BOUVARD et BERTIN : Cassandre (Récit et Air d'Apollon) - CAMPRA André : L'Europe galante (L'Espagne, Air de Dom Pédro) - CHARPENTIER Marc-Antoine : David et Jonathas (Récit et Air de David) - COLLASSE Pascal : Enée et Lavinie (Air d'Enée) - DESMARETS Henri : Circé (Air d'Ulysse) - LULLY Jean-Baptiste : A madis (Air d'Amadis) - LULLY Jean-Baptiste : Armide (Air de Renaud) - MARAIS Marin : Alcyone (Air de Ceix) - MONDONVILLE Cassanéa de : Titon et l'Aurore (Air de Titon) - RAMEAU Jean-Philippe : Dardanus (Air de la prison) - RAMEAU Jean-Philippe : Platée (Air de Platée)

Mêlant volontairement répertoire connu et pièces moins connues mais à découvrir, ce florilège fera le bonheur des chanteurs. A côté de Lully, Rameau ou Charpentier, on y trouve des airs de Boismortier, Mondonville, Collasse... qui soutiennent la comparaison avec leurs célèbres contemporains. En raison du diapason ancien, les pièces ont été souvent transposées mais la tonalité d'origine est toujours indiquée. A chacun de voir ce qui est préférable.

L'Education musicale, n°78 (Février 2014)


Airs d'opéras baroques

Écouter

un extrait

27,94 $
Quantité

Livraison rapide

Satisfait ou remboursé

Paiement sécurisé

Savoir-faire français


Une question ? 01 56 68 86 65


Détails

Référence
29089
ISBN/ISMN
9790230990899
Instruments
Ténor ou haute-contre à la française et piano
Editions
Lemoine
Collection
Michel Verschaeve
Nombre de pages
59
Support
Partition
Genre
Classique
Barème
U
Date de sortie
04/06/2013
Dimensions
23 x 31 cm

Airs d'opéras baroques

Partitions et ouvrages similaires

Les avis de nos clients