Prix : 21,00 €

Ajouter

PENARD Olivier

Pièces éparses

  • Discipline / Instrument : Piano
  • Durée : 10'
  • Genre : contemporain
  • Média : Partition
  • Nombre de pages : 42
  • Format : 23 x 31 cm
  • Editeur : Jobert
  • Réf. : JJ2210
  • Date de parution : 05/02/2016
  • ISBN / ISMN : 9790230822107

Création

02/02/2014 - Paris, Conservatoire Frédéric Chopin - Elèves du Conservatoire

Notice

Presse

Même si ces pièces sont écrites sans indication de tonalité, on reste cependant dans une atmosphère post-tonale bien agréable. Les ambiances sont variées, les titres évocateurs. Il faudrait pouvoir recopier ici le texte de présentation rédigé par l'auteur et qu'on souhaiterait retrouver dans la partition. L'interprète sentira de lui-même quelle couleur donner à ces pièces dont l'auteur se réclame à la fois de Ravel, Honegger, Stravinsky, Dutilleux, John Adams ou encore John Williams. Bien loin d'etre des pièces pédagogiques, ces courts tableaux méritent le concert !

L'Education Musicale n°102 (avril 2016)


Le piano d'Olivier Penard
Né en 1974, Olivier Penard a fait paraître en novembre dernier un disque monographique d'oeuvres de musique de chambre et pour piano (Dux). On y perçoit une large palette de couleurs et de sentiments, et un langage cohérent au-delà de la diversité des références employées (tonalité, modalité, atonalité, musique répétitive, jazz). Les éditions Jobert publient une partition pour piano du compositeur intitulée Pièces éparses Op.32, destinée à des musiciens de 2e et 3e cycle. "Les Mémoires d'une enfance utilise l'une de mes plus anciennes mélodies dans un climat de nostalgie", écrit Olivier Penard. Esquisse d'été alterne traits légers et motifs monodiques. Aquarelle-solitude use d'un style fragmenté, sur toute l'étendue du clavier. Danse imaginaire déploie une énergie bartokienne portée par de fréquents changements de mesures. Son sommeil dénudé emploie une écriture harmonique, d'où émerge un chant lent au rythme posé. Berceuse est composée "dans l'esprit d'une boite à musique qui se raréfie jusqu'à extinction". Barcarolle, dans un flux de doubles croches, est voluptueuse et évanescente à la fois (disparition progressive de toute ligne mélodique). Nocturne pour J conclut ce recueil de dix pièces dans la tendresse et la nostalgie, nourries de rappels des morceaux précédents. Un ouvrage qui se lit comme un miroir fidèle du style du compositeur.

Michaël Sebaoun
La Lettre du musicien n°479 (juin 2016)

Contenu

Mémoire d'une enfance - Esquisse d’été - Amertume - Aquarelle-solitude - Danse imaginaire - Son sommeil dénudé - Berceuse - Passe-temps - Barcarolle - Nocturne pour J.


PENARD Olivier

Biographie

Né en 1974, Olivier Penard est avant tout un autodidacte dont la musique est au carrefour de la création contemporaine, des courants minimalistes, du jazz et de la musique de films. Ayant bénéficié des conseils de Philippe Capdenat et Guy Reibel lors de ses premières années d'écriture, [...]

Concerts

Œuvres Récentes