En réimpression

HUREL Philippe

Plein-Jeu

  • Discipline / Instrument : Accordéon et électronique
  • Durée : 12'
  • Genre : contemporain
  • Média : Partition + CD
  • Nombre de pages : 13
  • Format : 32 x 24 cm
  • Editeur : Lemoine
  • Réf. : 28914
  • Date de parution : 13/10/2010
  • ISBN / ISMN : 9790230989145
/assets/mp3/28914.mp3

Création

19/11/2010 - Festival Manca, Nice, Théâtre de la Photographie et de l'Image - Pascal Contet (acdn), Alexis Baskind (réalisateur informatique musicale)

Commanditaire

CIRM, avec le soutien de l'Etat

Notice

Plein-jeu s'inscrit dans un cycle de trois pièces intitulé "Jeux" et constitué de HORS-JEU, Jeu et Plein-jeu.
HORS-JEU pour percussion et électronique a été réalisée en 2005 à l'Ircam, et Jeu reste à composer.
Si dans HORS-JEU, les gestes de l'instrumentiste n'avaient, comme son titre l'indique, que peu d'incidence sur l'électronique, dans Plein-jeu c'est le contraire qui se passe. Chaque élément de l'électronique, bien que réalisé en temps différé, est la conséquence d'un geste instrumental, son prolongement.
Par ailleurs, j'avais écrit en 2009 une pièce pour orgue et deux trombones et la fréquentation de cet instrument a laissé des traces. On pourrait dire que dans Plein-jeu, l'électronique tient le rôle de la registration, le but étant d'entendre une sorte de "méta-accordéon" proche de l'orgue par instants.
Sur le plan formel Plein-jeu est organisé en deux grandes parties, elles mêmes structurées en plusieurs variations entre lesquelles sont incrustées des parenthèses, interstices pendant lesquels la musique devient plus violente et bruitée. Chaque parenthèse est une sorte de libération de la tension sonore accumulée et l'on pourrait parler d'orgasme sonore, entre plaisir et douleur.
Pendant toute l'oeuvre, Les gestes et les matériaux sonores qui reviennent de manière obsessionnelle et souvent dans le désordre finissent par se contaminer pour donner naissance à des textures qui se ressemblent de plus en plus.
La "coda" de la pièce, constituée de longues trames n'est que la conséquence d'une détérioration des multiples situations musicales et des gestes qui auront mis l'auditeur sous tension depuis le début de l'oeuvre.

Philippe Hurel

Enregistrement

1 CD Motus, M215009, Traits
Elise Chauvin (soprano)
Alexis Descharmes (violoncelle)
Alexandra Greffin-Klein (violon)
Pascal Contet (accordéon)
Ensemble Court-Circuit
Jean Deroyer (direction)


HUREL Philippe

Biographie

Compositeur né en 1955. Après des études au Conservatoire et à l'Université de Toulouse (violon, analyse, écriture, musicologie), puis au Conservatoire de Paris (composition et analyse dans les classes d'Ivo Malec et Betsy Jolas), il participe aux travaux de la "Recherche musicale" à l'Ircam 1985/86 - 1988/89. [...]

Concerts

    • 20.03.2018
    • Loops III
    • Issy les Moulineaux (France)
    • Conservatoire, Auditorium
    • Ensemble Court-Circuit
    • 19.03.2018
    • Loops III
    • Vanves (France)
    • Conservatoire, L'Ode
    • Ensemble Court-Circuit
    • 02.02.2018
    • Variations (4)
    • Montréal (Canada)
    • Pollack Hall
    • Contemporary Music Ensemble de l'Université McGill, Guillaume Bourgogne (dir.)
    • 23.01.2018
    • Trait d'union
    • Bilbao (Spain)
    • Fundacion BBVA
    • Ensemble Court-Circuit

Œuvres Récentes