Nicolas Obouhow

Biographie

Nicolas Obouhow, né le 22 avril 1892 à Olchanka à 80 km au Sud-Est de Koursk en Russie et mort le 13 juin 1954 à Saint-Cloud.

Il étudia le piano et le violon. En 1911, il entra au Conservatoire de Moscou, puis celui de Saint-Pétersbourg, de 1913 à 1916. Parmi ses professeurs figurent Maximilien Steinberg et Nicolas Tcherepnine. Ses premières compositions musicales furent écrites après 1910. Un premier concert a été donné en 1915 à Moscou, suivi d'un autre à Saint-Pétersbourg, l'année suivante. Tout le matériau musical utilisé lors de ces créations utilisait la nouvelle méthode de notation musicale qu'il a développé à partir de 1914. En 1918, Obouhow quitta la Russie avec sa femme et ses deux fils, suite à la Révolution de 1917 et à la guerre civile. Il s'établit à Paris, espérant y trouver un refuge dans le milieu artistique et intellectuel, parlant couramment français.

A Paris, Obouhow fut en relation avec Maurice Ravel et le pianiste et chef d'orchestre Nicolas Slonimsky. Ravel obtint la publication de ses premières mélodies sur des poèmes de Balmont chez Durand, et sollicita une assistance financière pour lui et sa famille. Il fut un pionnier dans le développement et l'emploi d'instruments de musique électroniques (la croix sonore) avec Léon Thérémine puis Pierre Dauvillier et Michel Billaudot. Oboukhov est surtout connu pour son monumental Le Livre de Vie. Une de ses élèves de piano, la comtesse Marie-Antoinette Aussenac-Broglie, entreprit de jouer de la croix sonore. Elle en devint bientôt une virtuose et prit la défense de l'instrument aussi bien que du compositeur. Elle lui offrit une maison pour y vivre avec sa famille.

L'activité d'Oboukhov fut en partie interrompue par la Seconde Guerre mondiale. Il publia son Traité d'harmonie tonale, atonale et totale en 1947, avec une préface d'Arthur Honegger.

Rendu invalide à la suite d'une agression en 1949, il est mourut à Saint-Cloud quelques années après. Au-dessus de sa tombe, Marie-Antoinette Aussenac-Broglie fit poser une reproduction en pierre de sa croix sonore.

Discographie

/assets/mp3/SISYPHE010.mp3

Concerts

    • Création Nationale
    • 25.09.2010
    • Préface du Livre de Vie
    • Warsaw (Poland)
    • Warsaw Autumn Festival
    • Sinfonia Varsovia, Etienne Siebens (cond.)
    • 28.05.2007
    • Oeuvres pour piano
    • Moscou (Russia)
    • Tchaikovsky Conservatory
    • Jay Gottlieb (pno)
    • Création Mondiale
    • 21.06.2006
    • Le troisième et dernier Testament
    • Amsterdam (Netherlands)
    • Concertgebouw
    • Radio Philharmonic Orchestra, Netherlands Radio Choir, Bert de Leeuw (cond.)