André Guilbert

Biographie

Originaire du Pas-de-Calais, André Guilbert étudie d'abord la flûte au conservatoire de Douai puis par la suite au Conservatoire National Supérieur de Paris où il obtient un Premier Prix en 1958 et un Premier Prix de musique de chambre en 1960.
Pendant quinze ans, il est professeur au conservatoire d'Arras et dès 1959 il donne plus de 700 concerts en France et à l'étranger avec le trio Nordmann (flûte, harpe et violoncelle), ensemble subventionné par le Ministère des affaires culturelles, dont il est l'un des fondateurs.
Pendant 10 ans, il est flûtiste aux Concerts Colonne. Il est également membre du jury au CNSM, soliste à la Radio et membre du jury et des commissions à la Confédération Musicale de France. Parallèlement à cette carrière de "chambriste" et de professeur, il étudie l'écriture avec Désiré Dondeyne et Alain Bernaud, ainsi que la Direction d'orchestre, d'abord avec Eugène Bigot, Paul Ethuin puis Pierre Dervaux. Ils obtient en 1968 sa licence de Concert à l'Ecole Normale de Musique de Paris, en première année d'étude, vivement encouragé par Charles Munch, alors président du jury.
Il assure plusieurs saisons lyriques au Théâtre de Besançon, dirige de nombreux concerts, des représentations lyriques à Paris et en région parisienne, notamment avec l'orchestre d'Ile de France et les concerts Colonne. Il est également invité par les orchestres à la radio de Lille et de Nice et par l'Opéra de Wallonie à Liège. De 1971 à 1976, il est l'adjoint de Pierre Dervaux, directeur général de l'Orchestre Philharmonique des Pays de Loire où il conduit une quarantaine de concerts annuels, accompagnant des solistes tels que Emmanuel Krivine, Patrice Fontanarosa, Jean-Pierre Rampai, Pierre Fournier, Joachim Achucarro. Et dans le domaine lyrique : Alain Vanzo, Robert Massart, Albert Lance, Géori Boue, Michel Trempont, Francine Arrauzau, Nadine Denize, Suzanne Sarroca, Jacqueline Brumaire, Andréa Guiot.
De 1976 à 1979, il est directeur de l'Ecole Nationale de Musique d'Arras et depuis 1979, il est directeur du conservatoire municipal de Xe arrondissement de Paris, Hector Berlioz.
De 1984 à 1996, André Guilbert est nommé chef adjoint des orchestres de la Garde Républicaine avec le grade d'assimilation de Lieutenant-Colonel. En octobre 1996, il est nommé à la ville du Havre Chef de l'Orchestre d'Harmonie et de ses formations dérivées ainsi que directeur de l'Ecole Nationale de Musique, de Danse et d'Art Dramatique. Il est nommé Chevalier des Arts et Lettres en 1987 et Officier en 1997.