LYSIGHT Michel

Après deux années d'études en histoire de l'art (Université Libre de Bruxelles, 1976-1978), Michel Lysight (né en 1958) obtient les premiers prix d'harmonie, contrepoint, fugue, histoire de la musique, méthodologie du solfège, psycho-pédagogie et basson, ainsi que les diplômes supérieurs de solfège, musique de chambre et direction d'orchestre (Conservatoire royal de Bruxelles) et un premier prix de composition (Conservatoire royal de Mons).
Diverses distinctions lui sont attribuées : Prix Irène Fuérison de l'Académie Royale des Beaux-Arts de Belgique (1990), Médaille d'argent avec mention de l'Académie Internationale de Lutèce (1992), Trophée Fuga (1997).
Le Concours International Adolphe Sax de Dinant lui a commandé Chronographie IX pour sa session 2006.
La découverte de musiciens tels que Steve Reich ou Arvo Pärt sera essentielle pour l'évolution de son langage personnel et en fera une des figures de proue du courant postmoderne (Nouvelle Musique Consonante).
A son catalogue figure une centaine d'oeuvres. La plupart sont enregistrées sur de très nombreux CD's parmi lesquels citons Labyrinthes (Cyprès), Cosmographies (Quartziade), Music for flute and percussion 1 & 2 (Naxos), Belgian Chamber Music (Harp and Co), Enigma (Dux) et Road Movies (Pavane).
Professeur invité à la Bilkent University d'Ankara (1999), Michel Lysight enseigne la formation musicale et la formation aux langages contemporains au Conservatoire royal de Bruxelles et a été compositeur en résidence au Conservatoire "Darius Milhaud" du XIVème arrondissement de la Ville de Paris pour l'année 2008-2009. Sa cantate pour contreténor ou baryton, choeur et grand orchestre, Les Chants de Casanova (sur un texte d'Alain Van Kerckhoven) a été créée au Conservatoire Royal de Bruxelles le 29 janvier 2010 (et reprise le 30 janvier 2010 à l'Université de Lille) par les Choeurs de l'Union Européeenne, les choeurs et l'orchestre du Conservatoire sous la direction du chef français Pierre-Yves Gronier.

Après deux années d'études en histoire de l'art (Université Libre de Bruxelles, 1976-1978), Michel Lysight (né en 1958) obtient les premiers prix d'harmonie, contrepoint, fugue, histoire de la musique, méthodologie du solfège, psycho-pédagogie et basson, ainsi que les diplômes supérieurs de solfège, musique de chambre et direction d'orchestre (Conservatoire royal de Bruxelles) et un premier prix de composition (Conservatoire royal de Mons).
Diverses distinctions lui sont attribuées :...