Prix : 22,70 €

Ajouter

RAVENSCROFT Thomas

Rounds or catches - Canons de la Renaissance anglaise

  • Discipline / Instrument : 3 à 11 instruments en clé de Sol
  • Niveau : 3
  • Genre : classique
  • Média : Partition
  • Nombre de pages : 55
  • Editeur : Combre
  • Réf. : C06735
  • Date de parution : 06/10/2011
  • ISBN / ISMN : 9790230367356

Notice

Chanteur, compositeur, théoricien de la musique, Thomas Ravenscroft (vers 1590-1635) est passé à la postérité comme collecteur et premier éditeur de chansons populaires et de canons anglais (rounds ou catches).
Conçus pour être chantés à l'unisson dans des tessitures variées, les canons étaient également appréciés sur des instruments tels que flûte à bec ou violes.
Les canons s'appuient sur des textes variés : comptines, cris de rue, chansons de tavernes, jeux de solmisation, ballades traditionnelles, mais aussi textes sacrés en latin et en anglais.
Nous avons laissé les textes, placés sous la portée, avec leur traduction.
Certaines pièces ont été transposées pour des raisons instrumentales en relation avec la progression pédagogique.


De la Renaissance anglaise, on connaît généralement les noms de compositeurs tels que William Byrd et John Dowland, dont les oeuvres sont encore souvent perçues comme difficiles d'accès par le musicien d'aujourd'hui, apprenti, amateur ou non-spécialiste. La collection de canons éditée par Thomas Ravenscroft au début du XVIIème siècle, des simples chansons enfantines aux pièces plus sophistiquées, constitue une formidable introduction, attrayante et variée, à cet univers.
Les musiciens et les professeurs à la recherche de répertoire pour jouer en ensembles de divers niveaux trouveront ici leur bonheur. De trois à onze parties, ces canons offrent de multiples possibilités d'exécution. Ils développent l'écoute collective, la mémoire et la concentration dans un processus ludique.
Fruit de la collaboration entre la musicologue Véronique Lafargue, spécialiste de musique ancienne, et mon collègue contrebassiste Daniel Massard, interprète et enseignant de longue date, cette édition allie rigueur des transcriptions, sérieux de la présentation et cohérence pédagogique, tant dans le choix des pièces que dans l'organisation progressive du volume.
Conçu originellement pour les contrebassistes, ce recueil de canons comblera tout autant avec noblesse les instruments graves en général.

Thierry Barbé
Contrebasse solo de l'Orchestre de l'Opéra National de Paris,
Professeur au CNSMDP,
Concertiste et compositeur,
Président de l'Association des Contrebassistes de France


Daniel Massard m'a fait l'amitié de me demander d'écrire quelques mots en exergue de ce recueil bienvenu.
Le texte de présentation de Véronique Lafargue est parfaitement exhaustif tant en ce qui concerne Thomas Ravenscroft, que l'utilisation des textes choisis, proposée aux musiciens.
Les contrepoints écrits ou rassemblés par ce compositeur et collecteur nous offrent une passionnante promenade entre Renaissance et "Baroquie" plus de 50 ans avant la naissance du cantor !
Il me serait difficile de ne pas applaudir cette initiative qui offre aux musiciens un matériau riche et authentique, après avoir moi-même proposé en 1973 que le solfège devienne formation musicale, précisément pour justifier ce qui aujourd'hui, apparaît tellement clair :... de préférence aux manuels didactiques, souvent bien pauvres, choisissons sans hésitation le répertoire musical pour s'initier à la musique de façon aussi évidente que l'on choisit sa littérature pour l'apprentissage d'une langue.
Merci à Véronique Lafargue et à Daniel Massard pour cette belle publication et pour les choix opérés...
Bonne découverte aux jeunes musiciens !

Marc Bleuse
Compositeur

Presse

Voilà deux recueils qui couvrent tous les besoins des professeurs désireux de faire débuter leurs élèves instrumentistes en musique de chambre. Thomas Ravenscroft n'est pas l'auteur mais l'éditeur de ces pièces. La préface explique à la fois le but recherché par cette publication et donne les conseils de mise en oeuvre. Ajoutons que ces pièces, à l'origine vocales, nous sont données avec leurs paroles originales, car elles peuvent, bien entendu, être aussi chantées !

L'éducation musicale
Décembre 2011, n°54


Le répertoire de la Renaissance est peu pratiqué dans les classes de flûte. La musicologue Valérie Lafargue et le contrebassiste Daniel Massard proposent de le développer en puisant dans les Canons écrits par Thomas Ravenscroft, qui s'étendent de chansons enfantines à des pièces plus élaborées.
Les deux éditeurs prouvent combien cette musique populaire, ludique et parfois savante peut, grâce à une édition soignée, présentée et détaillée (les paroles des textes sont reproduites sous les portées), convenir aux flûtistes modernes.

Tempo flûte
1er semestre 2012, n°5