Prix : 20,30 €

Ajouter

PESSON Gérard

Von der Liebe - Adagio de la Troisième Symphonie de Mahler

  • Discipline / Instrument : Choeur mixte
  • Durée : 21'15
  • Genre : contemporain
  • Média : Partition
  • Nombre de pages : 35
  • Format : 24 x 32 cm
  • Editeur : Lemoine
  • Réf. : 29002
  • Date de parution : 01/09/2010
  • ISBN / ISMN : 9790230990028

Création

09/09/2010 - Bruxelles (Belgique), Festival Klara - Choeur Accentus, Laurence Equilbey (direction)

Commanditaire

Choeur de chambre Accentus

Notice

Le texte est composé d'une succession de fragments reliés par le fil de l'amour, thème du dernier mouvement de la 6e Symphonie. Comme dans un "flux de conscience", des bouts de vers ou de phrases affluent, prélevés dans la poésie religieuse de Klopstock (déjà utilisée dans le finale de la Deuxième), dans le Zarathustra de Nietzsche (dont un poème fournit le texte d'un des mouvements de la Troisième), dans le journal d'Alma Schindler, les poèmes mis en musique par elle et dans les lettres adressées par le compositeur à sa femme - s'y ajoute une phrase inscrite en tête du manuscrit du finale ("Père, vois mes plaies"). Le trajet mène from the sublime to the confessionnal - du sublime (adoration de la nature, fusion panthéiste avec le paysage de montagnes, invocation de la nuit comme promesse de la création artistique...) vers la prose plus banale d'un ménage d'artistes fondé sur un sacrifice : Alma, pour rendre possible l'oeuvre de Gustav, a dû cesser de composer. Cet arrangement cruel fait retour : bribes de la lettre comminatoire de Gustav (Dresde, 20 novembre 1901), réaction d'Alma dans son journal, remords de Gustav qui, des années plus tard, découvre que les lieder d'Alma, qu'il n'avait pas pris la peine de regarder, étaient en fait remarquables. Il est trop tard. L'exaltation de la nature l'emporte, mais dans la nuit étincelante résonne, sublime aussi bien que trivial, le célèbre "homme, prends garde !" de Nietzsche.

Martin Kaltenecker


PESSON Gérard

Biographie

Né le 17 janvier 1958 à Torteron (Cher), Gérard Pesson poursuit d'abord des études de lettres et musicologie à la Sorbonne où il soutient une thèse sur L'Esthétique de la musique aléatoire, avant d'entrer dans les classes de Betsy Jolas et d'Ivo Malec au Conservatoire National Supérieur de Musique de Danse de Paris [...]

Concerts

Œuvres Récentes