Jean Absil

Biographie

Jean Absil est né à Bon-Secours en Belgique en 1893 et décédé à Uccle (Bruxelles) en 1974.
Après avoir abordé l'étude de l'orgue, du piano et de l'harmonie avec Alphonse Oeyen, il entre en 1913 au Conservatoire royal de Bruxelles où il suit les cours d'orgue (classe d'Alphonse Desmet), de piano et d'écriture (contrepoint et fugue avec Léon du Bois) avant d'étudier l'orchestration et la composition avec Paul Gilson. En 1922, il gagne le second Prix de Rome belge avec sa cantate La Guerre Opus 2, et enseigne l'harmonie pratique au Conservatoire de Bruxelles où il sera nommé professeur en 1936.
Il séjourne quelque temps à Paris, où il gagne le Prix Rubens en 1934, et fonde la Revue internationale de musique (1938). Chef du groupe La Sirène, il fait connaître la musique contemporaine. Son concerto imposé pour piano lors du premier concours Eugène-Ysaÿe de 1938 (ancêtre du Concours Reine Elisabeth) lui confère une renommée internationale.
Directeur, pendant 40 ans, de l'Académie de musique d'Etterbeek à laquelle il donna son nom en 1963, ce pédagogue incontesté a formé des générations de compositeurs. Il fut en effet également nommé professeur de fugue au Conservatoire royal de Bruxelles et à la Chapelle musicale Reine Elisabeth. Il fut élu à l'Académie royale de Belgique en 1955, et reçut le Prix Quinquennal du Gouvernement belge en 1964.

Œuvres

Musique d'orchestre

Musique de chambre

Musique soliste

Musique vocale et chorale

Pédagogie

Concerts