Prix : 25,00 €

Ajouter

SPENGLER Alexandre

Le Dodécalogue oecuménique

  • Discipline / Instrument : Livret
  • Genre : contemporain
  • Média : Livre
  • Nombre de pages : 232
  • Format : 15 x 21 cm
  • Editeur : Van de Velde
  • Réf. : VV412
  • Date de parution : 17/04/2019
  • ISBN / ISMN : 9782858684120

Notice

"Le chemin de l'Arc-en-ciel"
(oeuvre sacrée totale)


Adam et Eve ! Qui ne connait pas ces deux personnages qui, d'après les Ecritures, sont à l'origine physique de notre humanité ?
Alexandre Spengler utilise cette allégorie comme fil conducteur du Dodécalogue, et met en scène un conte merveilleux qui donnera de l'espoir à tous ceux qui rêvent d'un monde où l'amour reprendra sa vraie place, toute sa place.
Il crée aussi de multiples passerelles entre la religion, la musique et sa propre philosophie. En effet, Alexandre Spengler était habité par cette conviction forte : l'univers entier, et tout ce qui s'y trouve, a été créé par l'union des deux principes, le masculin et le féminin. D'où sa formule "Dieu-Notre-Famille" que l'on retrouve dans ses textes et sa musique.
En rappelant avec force et obstination que la femme est l'égale de l'homme, il voulait aussi se démarquer des philosophies et religions qui prônent une suprématie masculine excessive. Il utilise d'ailleurs l'expression "scribes zélés" pour condamner ceux qui défendent cette théorie avec un sectarisme parfois violent.
Cette position explique en partie la vocation résolument oecuménique de sa pensée qu'il a défini en un mot "le primordialisme". Les textes que vous pouvez découvrir dans ce livre sont accompagnés d'une musique grandiose que nous espérons voir exécuter un jour prochain. Mais ceci est une autre histoire...

Introduction de Paul Auster
Illustrations couverture et intérieur : Alexandre Spengler

Presse

Paul Auster préface Alexandre Spengler
En arrivant à Paris, en 1965, Paul Auster s'est lié d'amitié avec Alexandre Spengler, un compositeur boycotté parce qu'il avait été joué à Paris en 1943. L'écrivain signe la préface du Dodécalogue oecuménique (Van de Velde), où figurent le texte et les indications de mise en scène d'une "Liturgie dramatique musicale surhumaine, cosmique et divine". Une oeuvre inédite qui mérite de ne plus l'être.

Le Figaro (17 juin 2019)