Prix : 27,00 €

Ajouter

PACELAT Walter

Tessitures

  • Discipline / Instrument : Formation musicale / musique d'ensemble
  • Niveau : 2e cycle
  • Genre : classique
  • Média : Partition
  • Nombre de pages : 88
  • Format : 23 x 31 cm
  • Editeur : Van de Velde
  • Réf. : VV301
  • Date de parution : 28/04/2014
  • ISBN / ISMN : 9790560053011

Notice

61 pièces originales pour aborder la notion de "style"
par la pratique instrumentale collective


Chacun sait que la formation d'un musicien passe par la pratique collective régulière. Toutefois, l'étendue de l'instrument et le répertoire existant ne permettent pas toujours de diversifier la composition des ensembles et encore moins de mettre en avant des rencontres insolites d'instruments.
L'objectif premier de ce recueil est de donner lieu à la constitution d'ensembles atypiques, peu traditionnels, à travers des pièces qui abordent des styles et des genres que ne partagent pas forcément certains exécutants (modes anciens, folklore, populaire, ethnique, jazz...).
L'auteur s'est attaché à composer des textes musicaux courts et variés, destinés conjointement à la Formation musicale (assimilation des éléments d'écriture, compréhension du texte, travail sur la transposition, apprentissage des clés...) et aux classes de Musique d'ensemble (lecture à vue, maîtrise des diverses formes de jeu, intégration de son propre instrument au sein de l'ensemble...).
Pour réaliser des amalgames de timbres de familles diverses et favoriser l'utilisation d'une large palette sonore, ces textes n'ont pas été conçus en fonction d'un instrument particulier mais d'une tessiture*. Il revient aux instrumentistes de s'attribuer une des voix, en fonction des particularités techniques et sonores de leur instrument.
Des rudiments d'analyse harmonique, mélodique et de structure, ainsi qu'une approche des caractéristiques des différents styles proposés complètent l'ouvrage.
L'absence de parties séparées s'explique par la volonté de l'auteur de mettre sous le regard de l'instrumentiste l'écriture des autres voix pour encourager la double lecture - mélodique et harmonique - chaque élève musicien doit apprendre à se situer dans le déroulement musical de ses partenaires, favorisant ainsi une bonne éducation polyphonique de l'oreille.

* Le terme tessiture, au sens premier, désigne l'échelle sonore que la voix humaine peut couvrir, alors que l'étendue sonore propre à un instrument est le registre, mot appartenant initialement à l'orgue et au clavecin. Les habitudes de langage ont peu à peu fait glisser l'acception de l'un vers l'autre et on parle indifféremment du registre d'une voix et de la tessiture d'un instrument.

Professeur agrégé, 1er prix du CNSM de Paris, Walter Pacelat enseigne au département de musicologie de l'université de Tours. L'intérêt particulier qu'il porte à la pédagogie de la FM et de l'Ecriture l'a notamment amené à réaliser les accompagnements du répertoire chanté des ouvrages Hector l'Apprenti musicien (Formation Musicale, Editions Van de Velde).

Presse

Ces soixante et une pièces à géométrie variable sont utilisables en musique d'ensemble mais aussi et peut-être surtout dans le cadre d'un cours de Formation Musicale. A travers auteurs, modes, styles, l'auteur permet de découvrir ce qu'est un langage musical. Ces pièces se prêtent à de multiples combinaisons d'instruments et de timbres qui les rendent à la fois riches et facilement utilisables en toutes circonstances. Elles pourront donner lieu, bien évidemment, à l'écoute et à la découverte des "originaux" et seront précieuses pour en découvrir l'architecture mélodique et harmonique.

L'Education Musicale n°82 (juin 2014)