Pour information

MANTOVANI Bruno

Voices (Naïve)

  • Discipline / Instrument : Choeur
  • Durée : 53'45
  • Genre : contemporain
  • Média : CD
  • Editeur : Autre
  • Réf. : V5420
  • Date de parution : 01/06/2015
  • ISBN / ISMN : 0822186054208
/assets/mp3/V5420.mp3

Notice

Accentus
Laurence Equilbey, Pieter-Jelle de Boer (direction)
Sonia Wieder-Atherton (violoncelle), Pascal Contet (accordéon)

Presse

La musique chorale de Bruno Mantovani est majoritairement liée au choeur de chambre Accentus et à Laurence Equilbey. Elle est particulièrement homogène, unifiée par des constantes - l'irnportance de l'harmonie, du bourdon, du continuum et des solistes -, et cependant jamais systématique.
On pourrait s'étonner du choix de la langue hongroise par un compositeur français non magyarophone.
Les Cinq poèmes de Janos Pilinszky (2004) témoignent de l'intérêt de Mantovani pour un potentiel phonétique largement spatialisé au sein de quatre groupes choraux. L'univers sombre de Pilinszky, qui a connu le camp de concentration, suscite une écriture plutôt sobre et intérieure, qui n'exclut pas la plénitude harmonique. Pour ces pièces qui reposent largement sur la circulation d'un flux entre les groupes, l'homogénéité et la souplesse d'Accentus sont des atouts maîtres.
ll émane des Vier geistliche Gedichte (2007) d'après Eichendorff une activité musicale nerveuse, où dominent d'abord les parties de ténor. La très forte insistance sur le mot "Gott" (ll), qui relègue au rang d'épiphénomène le texte qui suit, n'a d'égale que celle sur le "Not" (détresse) final. Bien plus originaux que le morcellement du texte entre les voix (lll), l'effet stroboscopique focalisé sur une note des voix féminines (ll) puis l'élocution télégraphique (l\/) servent efficacement le propos. Le léger manque de netteté dans la diction collective de l'allemand est compensé par les interventions solistes de Kristina Vahrenkamp.
Pour sa Cantate n°4 (2012), Mantovani emprunte en quelque sorte à Bach le "Komm, Jesu, Komm" de Paul Thymich. Versatile, la présence du violoncelle et de l'accordéon fait autant allusion au continuo qu'elle nourrit une aura acoustique ou alimente un bourdon. Au traitement du premier septain, qui nous vaut un beau dialogue des trois voix solistes avec les deux instruments, s'oppose celui, beaucoup plus choral, du second. Fort de son expérience avec le choeur Accentus, le compositeur met remarquablement en valeur ses qualités, dont la clarté n'est pas la moindre.

Pierre Rigaudière
Diapason n°638 (Septembre 2015)


MANTOVANI Bruno

Biographie

Parcours
Bruno Mantovani est né le 8 octobre 1974. Après avoir remporté cinq premiers prix au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (analyse, esthétique, orchestration, composition, histoire de la musique) et participé au cursus d'informatique musicale de l'Ircam, [...]

Concerts

    • Création Mondiale
    • 08.09.2018
    • Waiting
    • Paris (France)
    • Les Solistes à Bagatelle, Orangerie de Bagatelle
    • Romain Guyot (cl), François Chaplin (pno)
    • 05.08.2018
    • Suonare
    • La Grave (France)
    • Festival Messiaen au Pays de la Meije, Eglise
    • Nicholas Angelich (pno), Jean-Baptiste Fonlupt (pno)
    • 05.08.2018
    • Quatuor à cordes n°2
    • Le Chazelet (France)
    • Festival Messiaen au Pays de la Meije, Eglise
    • Quatuor Voce
    • 03.08.2018
    • Etudes (4)
    • La Grave (France)
    • Festival Messiaen au Pays de la Meije, Eglise
    • Varduhi Yeritsyan (pno)

Œuvres Récentes