Prix : 22,60 €

Ajouter

KANE Joy

Pattes & Griffes - Paws & Claws

  • Discipline / Instrument : Piano
  • Genre : méthode - études
  • Média : Partition
  • Nombre de pages : 32
  • Format : 23 x 31 cm
  • Editeur : Lemoine
  • Réf. : 29347
  • Date de parution : 09/09/2019
  • ISBN / ISMN : 9790230993470

Notice

Vidéo



www.youtube.com

Préface

En mars 2013, à l'âge de 87 ans, j'ai fait un AVC. Ma jambe gauche devint presque inutilisable et mon bras gauche, ma main et mes doigts devinrent très faibles.
En rentrant de l'hôpital pour commencer ma rééducation, je me suis rendu compte que ma main gauche ne répondait pas aux commandes de mon cerveau. Je n'avais plus l'agilité nécessaire aux tâches quotidiennes, encore moins pour jouer du piano.
Par hasard, mes yeux sont tombés sur un article dans lequel un lecteur demandait à un expert : "Est-ce que jouer des gammes au piano peut améliorer la fonction cérébrale ?" Réponse de l'expert : "Non ! C'est-à-dire à moins que l'on pratique ces gammes "en miroir", de façon contraire".
J'ai immédiatement essayé ! Tandis que j'essayais, je me souvenais des paroles de mon professeur de piano : "Une main enseigne à l'autre", et au rythme d'un escargot, j'ai laissé ma main droite éduquer ma main gauche.

Introduction

Qu'est ce qu'un mouvement contraire et pourquoi il est important de travailler les gammes en symétrie bilatérale ? Dans le livre, les gammes sont présentées en mouvement contraire, en miroir. Le lecteur sera guidé pour jouer chaque gamme dans des directions opposées, quand une main joue la gamme ascendante, l'autre main, en miroir, la joue en descendant, de façon tout à fait symétrique.
Jouer des gammes en mouvement contraire symétrique divise la gamme en deux voix, au contraire de la pratique habituelle en parallèle, à une voix. En d'autres mots, en jouant en miroir, la gamme devient polyphonique, et non monophonique. L'oreille travaille plus, avec plus d'acuité pour percevoir les deux lignes de la même gamme, partant dans des directions opposées ; inconsciemment, elle perçoit les différents intervalles entre les notes correspondantes les unes contre les autres.
En résumé, jouer des gammes en symétrie bilatérale est une nouvelle et intéressante façon de travailler, non seulement pour exercer ses mains (et les doigtés) à se comporter d'une certaine manière, mais également pour prendre conscience des consonances, dissonances, tensions, en tirant les notes de la gamme ainsi, elles deviennent infiniment variables, surprenantes et mystérieuses. Rappelez-vous, "les notes ont des tendances". *
La plupart d'entre nous a remarqué qu'une main est supérieure en rapidité, vélocité à l'autre. C'est particulièrement évident quand cette main est affaiblie par blessure, fracture ou simplement hors service à cause de la fatigue. **
En appliquant ce principe aux mains et aux bras en jouant les gammes en opposition, chaque main imite le doigté et la position de l'autre main exactement. Par exemple, quand la main droite utilise le majeur sur une touche noire, la main gauche utilise le majeur sur une touche noire en même temps ; quand la main droite utilise l'index sur une touche blanche, la main gauche utilise l'index sur une touche blanche et ainsi de suite.
Les deux mains travaillent en symétrie ; petit à petit, la main droite entraîne la gauche (ou la gauche entraîne la droite si la gauche est plus forte). Les mains droite et gauche bougent vers l'intérieur ou vers l'extérieur du clavier simultanément.
Le résultat donnera plus de douceur, plus de fluidité, plus de sensibilité aux deux mains et plus de rapidité si on le désire. Et plus d'enthousiasme augment l'acuité auditive de chaque note de la gamme.

Joy Kane


* extrait de Sound and Symbol, Music in the External World de Victor Zuckerkandl

** Des médecins soignant les AVC ont trouvé qu'un membre peut entraîner le membre opposé en les faisant travailler "en miroir". (En fait, des expériences ont été faites un utilisant de vrais miroirs).