Prix : 18,10 €

Ajouter

WERY Benoît

Sonatine

  • Discipline / Instrument : Flûte et harpe
  • Genre : classique
  • Média : Partition
  • Nombre de pages : 24
  • Editeur : Lemoine
  • Réf. : 29175
  • Date de parution : 03/10/2014
  • ISBN / ISMN : 9790230991759

Création

04/10/2014 - Gland (Suisse), Théâtre de Grand Champ - Maxence Larrieu (flûte), Benoît Wery (harpe)

Dédicace

à Maxence Larrieu

Notice

Une Sonatine, la jolie appellation me semble-t-il, qui s'apparenterait non à une petite Sonate mais à une Sonate intime. Une intimité dans le style, dans l'écriture, dans la formation instrumentale : la harpe et la flûte, la formation la plus "en vogue" en matière de musique de chambre avec harpe - sûrement depuis la composition du célèbre Double concerto K299 de Mozart - la formation d'hier, d'aujourd'hui et sûrement de demain...
J'ai sous-titré "Clair de Lune" le 2e mouvement. Pour sa composition, j'ai été très sensible au poème d'Alfred de Musset Nuit de mai dont voici la 1re strophe :

La fleur de l'églantier sent ses bourgeons éclore.
Le printemps naît ce soir; les vents vont s'embraser;
Et la bergeronnette, en attendant l'aurore,
Aux premiers buissons verts commence à se poser;
Poète, prends ton luth et me donne un baiser.


Le 3e mouvement lui, bien différent, exprime l'exaltation et la joie, le lent passage central s'efforçant de plonger l'auditeur dans les mystères de l'exotisme.
Oeuvre de concert, je souhaite que les flûtistes et harpistes trouvent, ensemble, du bonheur et du plaisir à l'exécution de cette Sonatine. Le 1er mouvement peut être joué seul, par les jeunes instrumentistes, à partir de la fin du 2e cycle. J'aurais grand plaisir à voir les professeurs la leur donner à jouer.

Benoît Wery

Presse

D'écriture traditionnelle ce duo ce veut un pur divertissement dont l'exécution ravira interprètes et auditeurs. Benoît Wery précise qu'il a intitulé cette sonate sonatine pour souligner le caractère intimiste de cette formation instrumentale. Il souligne que le premier mouvement peut être joué seul et encourage les instrumentistes (niveau second cycle) à le jouer. Le second mouvement est sous-titré "Clair de Lune" inspiré par un poème d'Alfred de Musset "Nuit de Mai" dont il cite la première strophe :

La fleur de l'églantier sent ses bourgeons éclore.
Le printemps naît ce soir; les vents vont s'embraser;
Et la bergeronnette, en attendant l'aurore,
Aux premiers buissons verts commence à se poser;
Poète, prends ton luth et me donne un baiser.


Le troisième mouvement est un joyeux Allegro ma non troppo.
Cette sonatine a été donnée pour la première fois le samedi 4 octobre 2014 au festival de Gland par le flûtiste Maxence Larrieu (dédicataire) et Benoît Wery (harpe).

Traversière Magazine n°112 (1er trimestre 2015)


WERY Benoît

Biographie

1er prix premier nommé à l'unanimité du CNSM de Paris, lauréat des Fondations Y. Menuhin et G. Cziffra, Benoit Wery, harpiste et compositeur, se produit en France et à l'étranger (dans plus d'une dizaine de pays d'Europe, Russie, Turquie, Brésil, Egypte, Hong-Kong, Japon...). A sa discographie figurent [...]

Concerts

    • Création Nationale
    • 15.11.2014
    • Concertino mystique
    • Verviers (Belgium)
    • Festival d'Art Sacré, Eglise Notre-Dame des Récollets
    • Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, Benoît Wery (hp)
    • Création Mondiale
    • 04.10.2014
    • Sonatine
    • Gland (Switzerland)
    • Théâtre de Grand Champ
    • Maxence Larrieu (fl), Benoît Wery (hp)

Œuvres Récentes