Prix : 28,80 €

Ajouter

MINDY Paul / SAMMUT Eric

Métissages Vol.1

  • Discipline / Instrument : Percussion
  • Genre : variété - jazz
  • Média : Partition + CD
  • Nombre de pages : 22 + 8x4
  • Editeur : Lemoine
  • Réf. : 28356
  • Date de parution : 11/09/2006
  • ISBN / ISMN : 9790230983563

Notice

Métissages est né d'une rencontre artistique entre Paul Mindy et Eric Sammut. C'est tout naturellement que ces deux musiciens, par ailleurs passionnés de pédagogie, ont voulu créer une passerelle entre les classes de percussions traditionnelles et classiques. Les pièces présentées dans ce recueil sont de styles variés, offrant un large éventail de musiques : classique, traditionnelle, originale. Elles revêtent toutes un indéniable intérêt pédagogique, tant d'un point de vue technique que de l'interprétation et de la connaissance des styles.

Percussionniste et chanteur, Paul Mindy, professeur au CNR d'Aubervilliers-la-Courneuve, est spécialiste des musiques du Brésil. Il anime des masterclasses dans le monde entier. Il reçoit le prix Georges Brassens et se produit en tant que chanteur à l'Olympia. Il reçoit également en 2001 le prix de l'Assemblée Nationale et en 2002 le prix de l'Académie Charles Cros. Son talent de percussionniste lui a permis de jouer avec de grands musiciens : Richard Galliano, Roland Dyens, Carlo Rizzo, Franck Tortillier, Dave Samuel, Baden Powell... Il joue aussi avec le groupe "Quai n° 5", l'Orchestre pour la paix, Flavio Esposito. Sa discographie comprend des enregistrements en solo (Le monde à l'envers, Mosaïque), en trio avec J.C. Hoarau et A. Vérité (Notre Brésil), et avec la chanteuse Fabienne Magnant (Canto instrumental), un DVD "méthode pour percussion africaine, brésilienne et cubaine" (site internet www.drumvision.fr.st). Paul Mindy est aussi l'auteur de livres-CD à succès aux éditions Didier Jeunesse : A l'ombre de l'olivier, Comptines du Baobab, Papagaio, Comptines créoles... En 2006, il participe au festival Percpan à Salvador de Bahia.

Eric Sammut a débuté ses études musicales par l'apprentissage du piano, puis a suivi la classe de percussion de Michel Ventula au CNR de Toulouse. En 1989, l'année même où il obtient un premier prix à l'unanimité dans la classe de François Dupin et Georges van Gucht au CNSM de Lyon, Éric Sammut entre comme premier percussionniste à l'Orchestre de l'Opéra National de Lyon. Puis en 1995, le premier prix international de marimba de New York lui est décerné - il effectue alors une tournée de récitals et de masterclasses aux États-Unis, mais aussi en Europe et au Japon. Il enseigne le marimba au CNR de Toulouse depuis 1997, au CNR de Paris, ainsi qu'à la Royal Academy of London, et il est soliste à l'Orchestre de Paris. Après avoir participé à de nombreux enregistrements discographiques et vidéos avec l'Orchestre du Capitole de Toulouse, l'Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine, l'Orchestre National de Lyon, l'Orchestre de l'Opéra National de Lyon, l'Orchestre de Paris, il réalise en 2005 un album de marimba solo, "Four-Mallet Ballet". Un enregistrement pour un nouveau CD est prévu en 2006, avec les musiciens Philippe Berrod, Eric Echampard et David Patrois.

Nobody Knows the Trouble I've seen
Percu. classique : à interpréter d'une manière joyeuse et dans l'esprit gospel en réponse à l'esprit africain des percussions traditionnelles. Percu. trad. : travail de coordination sur kenkeni, sangbang et doumdoum - chaque musicien devra travailler chacune des parties séparément. Le travail d'ensemble sur kenkeni, sangbang et doumdoum développe l'écoute polyrythmique

Prélude en mi mineur
Percu. classique : l'esprit rubato de la musique romantique est ici remplacé par le côté balancé de la bossa-nova - la mélodie doit rester libre et aérienne. Percu. trad. : rythme de la bossa-nova - jouer piano la technique de chaque instrument constituera une initiation à la batucada, concert de percussions traditionnelles brésiliennes carnavalesques. Antonio Carlos Jobim a dit un jour que la première bossa avait été composée par Chopin avec ce prélude.

Guantanamera
Percu. classique : le marimba doit être interprété librement, presque en dehors rythmiquement - le vibra très coloré et aérien - le marimba basse toujours en osmose avec les percussions traditionnelles. Percu. trad. : intéressant pour se familiariser avec le rythme de la salsa cubaine, techniques de base des congas, maracas, cloche, guiro et claves.

Maracatu de la Saint Valentin
Percu. classique : début et milieu de la pièce doivent être interprétés dans un esprit festif - la fin nécessite une grande souplesse ainsi qu'une écoute attentive du triangle. Percu. trad. : rythme très important de la région de Récife. Bien écouter le CD pour les doubles croches. A la fin, le travail technique au triangle est intéressant pour l'évolution de tout percussionniste.

Hava Nagila
Percu. classique : intérêt particulier pour le travail de l'accelerando collectif. Percu. trad. : travail des différentes figures du contretemps au tambour de basque.

La partie de marimba basse 4 octaves un tiers est téléchargeable gratuitement ici : 28356.pdf

Contenu

Nobody Knows the Trouble I've seen - CHOPIN : Prélude en mi min. - Guantanamera - Maracatu de la Saint Valentin - Hava Nagila